BARRER LES BRULURES

DIFFERENCE ENTRE DONS DE L'ESPRIT SAINT ET POUVOIRS
entre charismes et pouvoirs

Les dons de DIEU sont donnés en germe au baptême.
Les dons sont pour la personne qui les reçoit et ne sont pas transmissibles.
JESUS était rempli de l'ESPRIT SAINT, IL a accompli la Parole d'Isaïe :

"L'ESPRIT DU SEIGNEUR reposera sur LUI : Esprit de Sagesse et d'intelligence, Esprit de Conseil et de force, Esprit de Connaissance et de crainte du SEIGNEUR" (Isaïe 11-2)

Les 7 dons du SAINT ESPRIT sont donc
l'Esprit de Sagesse, d'Intelligence,
de Conseil, de Force, de science ou Connaissance de Dieu
de piété et de Crainte de DIEU,
c'est-à-dire de respect et de confiance filiale.

Il faut ajouter les dons de la Pentecôte :
Louange de DIEU en langues,
le parler en langues inconnues et l'interprétation des langues

Ils sont des moyens pour aller à DIEU, pour goûter DIEU,
pour connaître DIEU, pour faire ce que DIEU veut.
L'amour n'est pas un charisme,
c'est le Saint Esprit lui-même répandu en nos coeurs

Charismes   (Liste non exhaustive)
9 charismes (ou dons) que St Paul énumère
dans sa première lettre aux Corinthiens, chapitre 12

1. parole de sagesse
2. parole de connaissance
3. don de foi
4. don de guérison
5. don de faire des miracles
6. don de prophétie
7. discernement des esprits
8. louange en langue
9. interprétation des langues

Les charismes sont la manifestation des dons du SAINT ESPRIT

  • Donnés gratuitement quand DIEU veut, comme IL veut, en général pour une mission déterminée
  • Donnés sans aucun mérite de notre part, à qui DIEU veut ....
  • Donnés parfois de façon transitoire, c'est un appel à toujours plus d'intimité avec le SEIGNEUR et de fidélité dans la prière.
  • S'exercent gratuitement et très rarement seul, le plus souvent en groupe, par sécurité parce que ce don doit être discerné par d'autres frères.
  • Ces dons ne se transmettent pas ...à d'autres personnes.
  • Ces dons ou charismes s'approfondissent avec le temps, dans une écoute fidèle à la Voix du SEIGNEUR.

 

Les signes accompagnent ceux qui croient en JESUS
"Ils feront des signes plus grands encore que JESUS, car IL est remonté vers le PERE." (Jean 14-12)

L'effusion de l'ESPRIT ou baptême dans le SAINT ESPRIT, n'est pas un sacrement, mais une prière des frères toujours exaucée, qui vient raviver ce qui est déjà reçu au baptême !…

C'est l'effusion de l'ESPRIT qui vient faire éclore les charismes ou dons du SAINT ESPRIT

On peut refuser d'exercer un charisme...

 

LES POUVOIRS OCCULTES

Ne sont pas donnés par le SEIGNEUR, mais d'une personne à un autre...
Donnés le plus souvent dans la parenté et ceci avant de mourir.
Se donne d'une manière secrète, avec une formule secrète et façon de procéder
S'exerce seul !... avec remerciement en nature ou en argent.
Ces pouvoirs se transmettent par initiation ...occulte et secrète.
Pas de discernement fraternel

Pouvoirs (liste non exhaustive)
1. La divination,
2. La voyance
3. Se servir du pendule
4. Les lettres et les verres
5. L'écriture automatique
6. Tables tournantes
7. Magie blanche avec amélioration et début de guérison d'un symptôme
8. Faire passer les brûlures
9. Magie noire pour nuire !...
10. Consulter les morts... interroger les esprits
11. Le channeling

 

le SEIGNEUR a en horreur de telles pratiques...(Deutéronome 18-10)

On peut refuser d'exercer un pouvoir occulte ...en faisant une prière sincère devant le SEIGNEUR de préférence avec des frères renouvelés dans l'ESPRIT SAINT. L'effusion de l'ESPRIT libère la personne de ses liens avec le démon, mais il faut parfois une vraie prière de délivrance ou un exorcisme

L'ESPRIT DU SEIGNEUR ANNULE TOUS LES POUVOIRS
CAR IL EST VAINQUEUR DE TOUT MAL

PRIERE

PERE CELESTE QUI ES DIEU,
Je me remets sans réserve à ta volonté. Si j'ai été trompé de quelque façon que ce soit, je prie que TU m'ouvres les yeux sur cette imposture.

AU NOM DE JESUS CHRIST,
j'ordonne à tous les esprits séducteurs de sortir de moi et j'abandonne et rejette tout don contrefait ou tout autre phénomène spirituel de l'imitation.

SEIGNEUR,
si ce don vient de TOI, veuille le bénir et le faire grandir afin qu'il puisse édifier Ton Corps, mais si ce don ne vient pas de TOI, enlève-le moi immédiatement. Amen ! Alléluia !

 

COUPER LE FEU et GUERIR LE ZONA

Voilà ce qui peut sembler anodin, "couper le feu" et qui ne l'est pas ! Attention danger !...Une personne, dit avoir " coupé le feu " pendant des dizaines d'années, avec succès. Sa formule magique, elle la tenait d'une personne qui la tenait d'une autre et même d'un prêtre !...C'est pourquoi, elle n'a jamais pensé que cela puisse être mal et venir du " mauvais " puisque les résultats étaient bons ! On l'appelait même d'un hôpital voisin pour exercer son talent !...La transmission de son don doit se faire à quelqu'un de sa parenté, avant de mourir. Or sa formule magique, est une prière qui n'est pas adressée à Dieu, mais à Satan, par invocation à Judas. Celui, qui dit cette formule secrète peut ne pas savoir ce qu'elle contient. Cette formule n'a aucun pouvoir d'opérer une guérison, mais elle attire une entité occulte chargée de réaliser cette guérison. Le symptome de la brûlure disparait, mais un autre symptome apparaitra forcément ultérieurement. Mais la personne soit disant guérie présentera des difficultés à prier et même des blocages spirituels. C'est ce qui est arrivé à un bébé que ses parents ont amené à une personne qui coupait le feu. L'enfant devenu grand présentait de sérieux " liens " dont il n'était pour rien. Une prière de libération l'a libéré de ses liens, car" Notre Seigneur nous délivre du mal "

Barrer le feu, couper le feu, panser le feu, c'est un pouvoir, et non un don de Dieu. Les personnes qui coupent le feu, guérissent souvent aussi le zona : c'est la même pratique occulte qui relève de la magie blanche : c'est-à-dire que son efficacité vient de l'aide des esprits, que saint Augustin et saint Thomas nomment " diaboliques "

Le " Catéchisme de l'Eglise catholique exclue le recours à la magie, même pour guérir les personnes. La Parole de Dieu dans l'Ancien et le nouveau Testament, dit que c'est à Dieu seul que doivent aller nos prières et dénoncent toutes ces pratiques. Que nous ignorions la Parole de Dieu ou le catéchisme, n'enlève rien au danger. Dans un premier temps, la personne qui coupe le feu, se portera bien, puis viendra un temps où elle subira, elle aussi, les contrecoups de sa pratique. On voit alors naître des troubles psychiques, en plus des troubles spirituels, car le malin ne donne que ce qu'il est, même s'il arrive pour un temps à se déguiser en ange de lumière. La personne qui a pratiqué ce pouvoir, pourra être dans la dernière partie de sa vie, dans l'angoisse, dans l'obsession maladive de la peur du feu !...L'angoisse, l'insomnie, le désespoir, le désir de mort peuvent s'installer non seulement chez la personne qui pratique, que chez la personne qui est guérie. Je dirai même que tout l'entourage supportera les conséquences de telles pratiques.

Parce que nous sommes chrétiens, nous ne pouvons pas nous exposer à l'influence des esprits, mais bien suivre Jésus, qui Seul est le Chemin, la Vérité et la Vie.

Alors nous pouvons inviter cette personne qui coupe le feu à renoncer à son pouvoir devant le Saint Sacrement, en présence de prêtres et de chrétiens renouvelés dans l'Esprit Saint. Si cette personne renonce à son pouvoir par amour de Jésus, si de bonne foi, elle fait cette démarche, elle verra que son pouvoir ne venait pas de DIEU, car elle n'aura plus de pouvoir du tout...Car on ne peut transmettre les dons de DIEU : on ne peut que les recevoir avec respect.

Saint Paul nous dit : " Ne formez pas d'attelage disparate avec les incrédules ; quelle association peut-il y avoir entre la justice et l'impiété ? Quelle union entre la Lumière et les ténèbres ? Quel accord entre le Christ et Béliar ? Quelle relation entre le croyant et l'incrédule ? Qu'y a-t-il de commun entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes, nous, le temple du Dieu Vivant comme Dieu l'a dit : Au milieu d'eux, j'habiterai et Je marcherai, JE serai leur Dieu et ils seront mon peuple. Sortez donc d'entre ces gens-là et mettez-vous à l'écart, dit le Seigneur, et Moi, JE vous accueillerai. (2 Co 6,15-18)
NB. Béliar : expression pour désigner une idole, un démon ou Satan.

Pour plus de renseignements sur ce sujet,
" aller sur NETPRODEO http://perso.wanadoo.fr/netprodeo : lire les articles " esprits et magie " " magnétisme et cie
" aller sur le site du père Joseph-Marie Verlinde http://www.fsjinfo.net
" aller sur le site du vatican et sur le site de la conférence épiscopale des évêques. (voir dans liens Netprodeo)

 

Le feu de la brûlure a disparu…
Le feu de la brûlure a disparu… Le résultat est bon…donc je suis tenté de dire : c'est un don de Dieu !...Or il n'en est rien : c'est un pouvoir acquis et non un don de Dieu !... Pourquoi ?

Tout simplement parce que un don de Dieu est vraiment un don à une personne unique et cette personne ne peut le donner à une autre. Exemple : j'ai reçu le don de guérison…et je veux donner ce don à une autre personne. Je parle de Jésus… je discute du bien fondé de ma foi… je montre combien Dieu en Jésus Christ est adorable…Je parle de tous les miracles que Jésus a fait pour soulager les hommes…je montre que la Parole de Dieu est puissante, mais je m'aperçois que je ne puis lui donner ce don de guérison, car c'est l'Esprit Saint qui investi la personne et lui donne dons et charismes, suivant sa Volonté. Le don de guérison que j'ai reçu est pour moi et moi seul(e). C'est comme la couleur de mes yeux ou celle de ma peau, je ne puis la donner. Je peux donc l'exercer pour le bien de mes frères, mais je ne puis le donner à une autre personne. Or ce don est à exercer dans la proclamation de la Parole de Dieu, car c'est Lui, Jésus, et Lui seul, qui guérit à travers la prière de celui qui a reçu ce don ou charisme !...

Un pouvoir, c'est tout autre, il se transmet, comme une recette. Je peux l'acquérir par la connaissance d'une formule. C'est ainsi que, la formule pour " couper le feu ", et guérir le zona, se transmet dans la parenté !...Ce n'est pas une prière à Dieu, mais au contraire, une sorte de demande à Dieu de se détruire ou bien, une formule faisant appel à Judas. Dans cette formule, ce n'est pas ce que dit ou marmonne le " guérisseur " qui est important, mais cela fait appel implicitement à un esprit qui répond dans l'invisible. Il faut le savoir ! Ceci a été dit par bien des saints : St Augustin, st Thomas d'Aquin et bien d'autres.

Quand une personne exerce son pouvoir de " couper le feu ", elle ne proclame pas la Parole de Dieu, mais uniquement, récite sa formule reçue avant le décès de son parent. D'autre part, si le feu de la brûlure est passé, il y aura par la suite un autre symptôme qui va surgir, avec une difficulté à prier qui peut aller jusqu'à l'incapacité de prier. Ce qui prouve que l'auteur de la guérison n'est pas Dieu !...

La guérison qui vient de Dieu est totale. La conversion fait partie de la guérison. Le pardon est source de guérison intérieure, mais aussi de guérison physique. Dans l'Evangile, les guérisons ne sont que des signes qui confirment la Parole, selon ce qu'a dit Jésus :

" Et voici les signes qui accompagneront, ceux qui auront cru en mon Nom, ils chasseront les démons, ils parleront des langues nouvelles, ils prendront dans leurs mains des serpents et s'ils boivent quelque poison mortel, cela ne leur fera aucun mal ; ils imposeront les mains à des malades et ceux-ci seront guéris. Donc le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. Quant à eux ils partirent prêcher partout : le Seigneur agissait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l'accompagnaient." (Marc 16)

Une personne qui pratique son " don " de guérir les brûlures, (comme elle dit), peut être de bonne foi et ignorer que ce qu'elle fait ne vient pas de Dieu, mais du malin. La preuve peut lui en être donnée. Un homme a fait cette expérience : il a donné son pouvoir de guérir à Dieu, avec un cœur droit, se mettant à genoux devant le Saint Sacrement, et disant :
" Seigneur, je te donne mon don de tout mon cœur. Si cela ne vient pas de Toi, garde-le, je n'en veux plus ; si cela vient de Toi, alors tu me le rendra pour le bien de mes frères " En se relevant, il n'avait plus aucun don...

Je recommande de faire cette prière en présence de frères renouvelés dans la foi par l'Esprit Saint, car le combat spirituel existe ensuite et montre combien, il faut prier pour être délivré du mal. Si donc, vous êtes de bonne foi, si vous avez un coeur droit, en esprit de conversion, vous pouvez faire cette expérience... Je vous assure que vous serez étonné, de n'avoir plus aucun "pouvoir" !...

Monique Maury